13 septembre 2009

1ère SEQUENCE DE FORMATION GRATUITE EN INFORMATIQUE

LOGO_ENTETE_LUCOVIFA__2  "ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET LA PARTICIPATION AU DEVELOPPEMENT DE LA FEMME AFRICAINE"    UNITE - TRAVAIL - ENTRAIDE

Initiative d'un groupe de Femmes victimes, soucieuses des conséquences néfastes engendrées par cette situation détestable, ont résolu de mettre en commun leurs compétences afin de freiner l'ampleur des dégâts constatés de plus en plus aussi bien dans les foyers que dans les rues.
c'est dans cette optique que LUCOVIFA a mis sur pied un programme d'actions visant à restaurer, entretenir, encadrer, former, éduquer, et accompagner la jeune fille en particulier et en générale la personne en situation de détresse.
Dans son souci de valider  les différents points de sa feuille de route, LUCOVIFA lance une 1ère séquence de formation gratuite en informatique.

  • Sont concernés:  les Jeunes filles et jeunes femmes en situation de détresse   -  les handicapés

  • LIEU:  BEPENDA - DOUALA

  • PARTICIPANTS: MAIRIE DE DOUALA 5ème
                                  Mairie de Douala 3ème

  • INVITES:
    *Membres et Sympathisants
    *Volontaires œuvrant pour l'humanitaire
    *Volontaires d'œuvres Sociales


Posté par lucovifa à 20:39 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur 1ère SEQUENCE DE FORMATION GRATUITE EN INFORMATIQUE

    UNIS POUR PROMOUVOIR LA RECESSION DU PHENOMENE "d'enfant de la rue" ET LEUR EDUCATION

    -Conformément à son objectif d'être reconnue comme organisation de choix référence, l'association LUCOVIFA a développé un programme panafricaine dénommé "SWEET-LUCOVIFA PROGRAMME". le but de ce programme est d'encadrer, d'accompagner et développer la compétence de la jeune fille, la fille mère en situation difficile en vue de promouvoir un vivier de talent pour l'encadrement adéquat de sa progéniture.
    -Le programme cible la jeune fille et femme désespérée, prête à travailler en collaboration, afin d'améliorer sa situation ainsi que celle de son entourage; sans distinction de race, ni d'obédience religieuse,...

    Posté par LUCOVIFA, 25 septembre 2009 à 19:36 | | Répondre
  • "POUR OBTENIR DE BEAUX FRUITS, IL FAUT TRAITER L'ARBRE AVANT DE LUI LAISSER SON AUTONOMIE DE DEVELOPPEMENT"

    ENCADRER ET ÉDUQUER LA JEUNE FILLE, C'EST UNE NATION QU'ON GAGNE.

    IL FAUT LES RASSEMBLER EN PETITS GROUPES AFIN DE CULTIVER EN ELLES, L'ESPRIT D'ENTRAIDE ET DE TRAVAIL

    CULTIVER EN ELLES L'ESPRIT D'AMOUR MATERNEL
    CAR L'ENFANT EST UN "TRESORT"

    Posté par LUCOVIFA, 25 septembre 2009 à 20:00 | | Répondre
  • "POUR OBTENIR DE BEAUX FRUITS, IL FAUT TRAITER L'ARBRE AVANT DE LUI LAISSER SON AUTONOMIE DE DEVELOPPEMENT"

    ENCADRER ET ÉDUQUER LA JEUNE FILLE, C'EST UNE NATION QU'ON GAGNE.

    IL FAUT LES RASSEMBLER EN PETITS GROUPES AFIN DE CULTIVER EN ELLES, L'ESPRIT D'ENTRAIDE ET DE TRAVAIL

    CULTIVER EN ELLES L'ESPRIT D'AMOUR MATERNEL
    CAR L'ENFANT EST UN "TRESORT"

    Posté par LUCOVIFA, 25 septembre 2009 à 20:02 | | Répondre
  • COMPASSION POUR HAÏTI

    LE 12 JANVIER 2010,
    Surgit un terrible séisme à HAÏTI, causant à son passage des milliers de morts, des blessés et des sans abris, devant le regard impuissant de l'humanité toute entière.

    L'ASSOCIATION LUCOVIFA, profondément affectée, est de tout Cœur avec tout le peuple meurtri, et prie le SEIGNEUR TOUT PUISSANT d'accueillir auprès de lui toutes les victimes de cette catastrophe, et de veiller sur toute leurs familles accablées de douleur.

    L'ASSOCIATION LUCOVIFA par la même occasion, exolte tous les chrétiens du monde, d'ajouter dans leur intention de prière, les SANS ABRIS de cette catastrophe.

    une messe d'action de grâce est organisée par l'Association LUCOVIFA, dans la paroisse NEW TOWN AEROPORT, pour implorer la grâce et la protection du Seigneur sur ce peuple en particulier et sur l'humanité en général.

    l'équipe LUCOVIFA

    Posté par LUCOVIFA, 25 janvier 2010 à 19:36 | | Répondre
  • FETE INTERNATIONALE DE LA FEMME

    à l'occasion de la 25ème fête internationale de la Femme;
    L'Association LUCOVIFA, dans son élan de Promotrice d'activités en vue de mobiliser la Femme, dans le but de mettre ensemble leurs compétences pour l'amélioration de leur train de vie, programme un atélier de reflexions qui regroupera toutes les Femmes et les Volontaires qui aspirent à concourir au bien être de la Femme.Ce sera du 07 au 08 Mars 2010 à AKWA, RUE PAU Douala - Cameroun.

    Le DEBAT - ANIMATION portera sur 2 points:
    1 - "Préparons la Femme du Nouveau millénaire dans le processus de Développement"

    2 - "Egalité de Chance - Ses limites"
    NB: LA FEMME DOIT ÊTRE PROMOTRICE DE PAIX
    SOYONS NOMBREUX POUR ACCORDER PLUS DE CHANCE A LA FEMME LONGTEMPS IGNORANTE.

    *Le 26 février au 09 mars 2010:Foire exposition-vente à la place du gouvernement

    *Le 28 février 2010: MARCHE SPORTIVE

    Posté par LUCOVIFA, 18 février 2010 à 20:13 | | Répondre
  • Travail rémunéré sur le terrain

    Madame, Monsieur,
    Je souhaite travailler au sein de votre ONG, travailler sur le terrain (à Yaoundé) au Cameroun.
    Libre de tout engagement, disponible pour longues durées, je connaîs plusieurs personnes sur Yaoundé.

    1-Je suis demandeur d'emploi en fin de droits, suis déjà aller au Cameroun, suis à jour de mes vaccins, j'ai un passe port valide.

    Je souhaite mettre mes compétences au service de votre ONG, sur le terrain.

    Si vous avez besoin, n'ésitez pas, par contre il vous faudra me procurer : visa, billet de train, d'avion, médicament contre le paludisme, bombe ou lotion contre moustiques, logement sur place, nourriture, salaire, moyen(s) de transports sur place.

    Je suis menuisier de métier, j'ai le CAP de menuisier et le CAP d'agent de sécurité, j'ai le SSIAP1 qui touche à tout ce qui est la sécurité des personnes des biens et protection contre incendie, j'ai l'AFPS, SST, j'ai une habilitation électrique, je suis débrouillard, j'ai 44 ans,

    je sais travailler sur différents logiciels en informatique MAC et PC.

    Je souhaite vraiment agir sur le terrain avec votre ogn, je parle et n'écris que le Français.

    J'ai déjà dirriger des personnes dans la construction et vente de maisons et bâtiments, déjà fais des réunions de chantier, homme

    qui ne me laisse pas mené par le bout du nez mais au contraire, volontaire, débrouillard, intègre, gestionnaire de conflits, marchander car je marchande toujours les prix car j'ai été directeur commercial, je connaîs à Yaoundé une infirmière diplômée infirmière en chirurgie qui connait aussi les médicaments locaux et modernes, elle sais aussi parler plusieurs dialectes locaux.

    Elle ne peu éxercée son métier dans les hôpitaux car un chef de service lui a fait le chantage : soit elle couche avec lui et elle a 1 job soit elle dégage, elle a préférée partir, elle est intègre, travailleuse, débrouillarde, sérieuse.

    Je connais aussi un policier, un pasteur, des diacres, une diaconaise, etc...

    2-J'ai le projet de créer au Cameroun, dans le village de Makak dont je connais le patriarche, une coopérative d'artisans car j'ai dessiné des jouets, jeux, meubles, etc... de ma création mais aussi des créations des artisans Camerounais, et souhaite les faire fabriquer là bas puis les vendre sur place et en importés pour en vendre dans des boutiques en France.

    Faites suivre ma candidature auprès de votre direction et si vous en connaissez auprès d'autres ONG de terrain.

    Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes plus sincères salutations distinguées.

    Eric WALACK

    fix : 04 27 81 09 22

    gsm : 06 34 28 28 32

    Posté par WALACK ERIC, 15 mars 2010 à 10:34 | | Répondre
  • Journée de l'Enfant africain

    LE 16 JUIN 2010,

    JOURNEE DE L’ENFANT AFRICAIN

    L’ASSOCIATION LUCOVIFA, pour la célébrer à sa manière a mis sur pied un programme visant à promouvoir l’implication et la participation actives des communautés et du public.

    PROGRESA–LUCOVIFA : « Programme de Restauration et d’Accompagnement LUCOVIFA, en direction des Enfants de la Rue ». Dans le cadre de ses activités ambitionnant au bien être des enfants défavorisés, LUCOVIFA à travers son concept PROGRESA – LUCOVIFA, organise des concours avec l’appui d’une haute Autorité du pays.

    Le 1er Concours de ce Programme est nommé "LE BON PARRAIN".

    PROCESSUS : LUCOVIFA a recensé un nombre d’Enfants de la Rue et leur localisation :

     La fiche de recensement est mise à la disposition des Volontaires (BON PARRAIN).

     Il suffit de choisir un Enfant que vous prétendez suivre dans sa vie quotidienne en collaboration avec LUCOVIFA (Rééducation et Réinsertion en famille)

     Après une période de six (06) mois, LUCOVIFA et un Avocat désigné, évaluent la situation et proclament les résultats des premiers examens dans les médias, accompagnés des primes aux "BON PARRAIN"

     "LE BON PARRAIN" PEUT ETRE :

    - Un(e) Particulier(e)

    - Une Entreprise

    - Une Association

    - Un Groupe de Personnes

    BIENVENU A TOUS LES ACTEURS DU BIEN ÊTRE.

    Posté par lucovifa, 10 juin 2010 à 11:04 | | Répondre
  • demande de partenariat

    Nous avons l'honneur de solliciter un partenariat entre votre association et la nôtre.

    ACAS est une association camerounaise , basée à Douala, capitale économique du Cameroun.elle est constituée de d'hommes et femmes volontaires et bénévoles tous engagés dans la lutte contre la pauvreté et la promotion du bien-être des couches de populations pauvres à travers des projets portant dans les domaines suivants:
    Santé(causeries éducatives, sensibilisation )
    Education( soutien scolaire aux orphelins et enfants démunis, alphabétisation)
    Environnement (éducation à l'environnement,sensibilisation pour la protection de nature )
    agriculture et droits de l'Homme.
    Dans l'attente d'une suite favorable,veuillez agréer Monsieur/ Madame,l'expression de nos sentiments ditingués.

    Posté par banane, 16 septembre 2010 à 18:02 | | Répondre
  • ACTIVITES LUCOVIFA

    Sensibilisations et transformation de poisson


    En effet, nous sommes un regroupement de femmes, pour la plupart victimes des situations pas enviables, qui, ayant vécu des conséquences désagréables engendrées, que se soit dans le cadre familial que environnemental, avions entrepris de mettre sur pied un programme de création de diverses activités devant servir à éduquer, former et accompagner la jeune fille mère abandonnée, la fille en situation d’échec scolaire, la jeune femme active en détresse.
    Nous nous regroupons dans nos débuts en 2007 sous l’appellation de « Amicale LUCOVIFA », ceci dans le but de s’entraider face à une situation.
    En 2008, l’initiative ayant été appréciée par plusieurs, le groupe s’est élargi à 18 membres, c’est ainsi que nous naît l’idée d’instaurer une cotisation hebdomadaire qui devrait être bouffée à tour de rôle afin de relancer nos activités génératrices de revenus ; la résolution lors de l’assemblée est d’adopter l’appellation « Projet LUCOVIFA ».
    Compte tenu de l’ampleur des activités, nous optons de mettre en place une espèce d’épargne qui interviendra lors de la rentrée scolaire de septembre, appelée « Banque scolaire », ceci amène chaque membre à épargner à tout moment favorable un peu d’argent qui lui sera restitué en totalité qu’en fin août, période favorable pour la préparation de la rentrée scolaire des enfants. Cette initiative expérimentée à été dès la première année réussie avec succès, presque tous les enfants des membres qui avaient arrêtés l’école l’ont retrouvée grâce au produit de la « Banque Scolaire » de leur maman.
    L’initiative étant appréciée de tous, l’assemblée se décide en 2009 de mettre en place une véritable association qui servira à accompagner toutes les Femmes en situation de détresse à travers des coopérations. C’est ainsi qu’on adopte l’Association pour la Promotion de la Lutte Contre les Violences faites aux Femmes et la Participation au Développement de la Femme africaine, en acronyme Association LUCOVIFA .




    RAPPORT DES ACTIVITES DE FIN 2010

    1- PROGRESA-LUCOVIFA
    Programme de Restauration et d’Accompagnement des Femmes sans Soutien
    Programme mis en place dans le but de promouvoir une activité génératrice de revenus qui est la transformation et la revente de poisson :
    • But : primer les MEILLEURES VENDEUSES
    • Objectifs ; Aider les Femmes à mieux gérer et à être plus économes dans leurs métiers
    Permettre aux Femmes de subvenir à leurs besoins élémentaires : assurer l’éducation de leurs enfants, avoir accès aux soins de santé, pouvoir se nourrir et se vêtir décemment, etc…
    Cultiver l’esprit de solidarité et d’Entraide entre les femmes
    • 1ère phase : du 10 novembre 2010 au 20 avril 2011


    2- SEMAINE D’ACTIVISME POUR LA SENSIBILISATION A L’OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L’ELIMINATION DE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES ET AUX JEUNES FILLES
    Lieu : Chefferie de DIBOM II, une Banlieue de Douala 3ème au Cameroun
    Collège POZAM à NEW TOWN, également une partie reculée et regorgeant de plus de jeunes filles dans une partie de Douala au Cameroun.

    RAPPORT DE LA JOURNEE DE SENSIBILISATION LUCOVIFA A LA CHEFFERIE DE DIBOM2.

    Dans le cadre de la campagne des 16 jours d’activisme Contre la violence du genre qui implique la Journée Internationale de Lutte pour l’Elimination des Violences faites aux femmes et aux Jeunes filles ( 25 novembre), la Journée mondiale de lutte contre le SIDA (1er décembre), l’Anniversaire du massacre de Montréal : 14 Etudiantes de l’Université de Montréal tuées par un jeune homme (6 décembre) et la Journée Internationale des Droits humains ( 10 décembre).
    L’Association pour la Promotion de la lutte contre les Violences faites aux Femmes et la Participation au Développement de la Femme africaine (LUCOVIFA) organise depuis le début du mois de novembre, des Causeries éducatives, des Sensibilisations et des Journées d’Informations à cet effet.
    La plus récente, est celle du 25 novembre dernier à DIBOM2, une localité de l’Arrondissement de Douala 3ème.

    Prévue à 15h, l’ouverture n’a eu lieu qu’à 16h30, ayant pour cause d’autres cérémonies funéraires dans la zone. Avec le Discours de bienvenue de Madame la Présidente de LUCOVIFA
    En présence de :
    - Sa Majesté le Chef de DIBOM 2 , Monsieur Loui NTANGTCHOU
    - Sa Majesté le Chef de DIBOM 3, Monsieur Jean TEUKAM
    - Quelques Chefs de Blocs de DIBOM 2 et de DIBOM 3
    - Les populations de DIBOM 2 et populations de DIBOM 3
    Les populations ont été entretenues sur 3 thèmes essentiels :

    1er thème : qu’est ce que la violence, Comment l’éviter ? Par le Psychologue Mr NGUEHAN Siméon, Enseignant à l’université de Douala. Tél. 237) 77 02 99 16

    2ème thème : Sida comme premier cause de mortalité au Cameroun ; meilleure méthode d’éviter le VIH/SIDA, par le partenaire actif de LUCOVIFA : la SWAA Littorale, représenté par Mr Pascal KAPTCHOUANG Tél. : (237) 99 76 35 75, avec distribution des préservatifs masculins et féminins, et les exemples pratiques d’utilisation.

    3ème thème : le Choléra fait des ravages en ce moment, signes cliniques, traitement, prophylaxie ; présenté par le Centre de santé « Fondation Centre Espoir » de Nylon, représenté par son Infirmière Madame Angeline TCHOUFON Tél. : (237) 77 45 58 57, distribution des dépliants d’informations sur le choléra.

    Sur le premier volet de cette sensibilisation, l’exposé fait par Monsieur NGUEHAN Siméon, était centré sur la Violence et ses diverses formes ; le psychologue, s’est appesanti sur les manifestations, les conséquences et surtout les solutions idoines pour éviter les Violences.
    Les violences à l’égard des Femmes et /ou basées sur la genre désignent divers abus commis à l’égard des Femmes qui proviennent de l’inégalité entre les sexes et de la subordination par rapport aux hommes au sein de la société.

    Le deuxième axe était basé sur le SIDA, et Monsieur Pascal KAPTCHOUANG, l’exposant est revenu sur les méthodes de transmission du VIH, les modes de prévention de la maladie et surtout l’utilisation des préservatifs féminins qui restent peu vulgarisés et moins connus du grand public.
    La troisième articulation, centrée sur le Choléra, une maladie qui depuis quelques mois, fait des ravages dans notre pays notamment dans la partie du Nord et dans le Littoral (Douala 3ème). Il était donc question de présenter aux participants les règles de base à suivre pour éviter la propagation de la maladie.

    De cette sensibilisation, nous avons constaté sur le terrain que certaines localités bien que basées dans la ville de Douala, mènent une vie de campagne du fait du désenclavement des routes et surtout du manque de moyen de communication. Ce handicap n’a pas influencé les activités de LUCOVIFA, tout au contraire nous pensons que le processus de sensibilisation doit pouvoir s’accentuer dans ces zones reculées pour œuvrer davantage à la prise de conscience des populations sur bon nombre des sujets les concernant.
    LUCOVIFA, une jeune Association contribue à sa manière à la lutte contre la violence et le Développement de la Femme sans soutien, car le tableau de la condition de la Femme dans nombre de sociétés africaines aujourd’hui apparaît de façon générale peu reluisant et cela se traduit par la discrimination à l’égard des femmes, qui elle, demeure ancrée en Droits et en Faits dans la majorité des Pays. Ces discriminations, les femmes les vivent au quotidien lorsqu’elles se voient refuser l’égalité des Droits à l’héritage, ont la garde de leurs Enfants ; lorsqu’elles ont un accès restreint à l’éducation, aux soins, aux affaires Publiques, et lorsqu’elles souffrent de violences domestiques et sexuelles, des pratiques traditionnelles néfastes, le tout couronné par la difficulté à faire valoir leurs Droits devant la justice.
    Avec l’adhésion des Chefs traditionnels de cette partie de Douala 3ème, nous avons pu transmettre le message et pensons de ce fait avoir contribué de notre manière à la prise de conscience de cette population bien qu’il reste encore beaucoup à faire.


    Comédien animateur: Felix dit « Doudou l’harangueur »

    Médias d’accompagnement : Radio Sweet FM, Dynamique FM

    Enfin le discours de félicitation de Sa Majesté le Chef de DIBOM 2

    La soirée s’achève à 19h30mn à la satisfaction du public qui demande une nouvelle sensibilisation.

    La journée de sensibilisation et d’information au Collège POZAM à NEW TOWN a été fructueuse grâce à la collaboration des responsables de l’Etablissement qui ont mobilisés les élèves des presque toutes les classes, filles et garçons.
    L’entretien s’est également fait autour de trois thèmes :

    1er thème : qu’est ce que la violence, Comment l’éviter ? Par le Psychologue Mr NGUEHAN Siméon, Enseignant à l’université de Douala. Tél. 237) 77 02 99 16

    2ème thème : Sida comme premier cause de mortalité au Cameroun ; meilleure méthode d’éviter le VIH/SIDA, par le partenaire actif de LUCOVIFA : la SWAA Littorale, représenté par Mr Pascal KAPTCHOUANG Tél. : (237) 99 76 35 75, avec distribution des préservatifs masculins et féminins, et les exemples pratiques d’utilisation.

    3ème thème : le Choléra fait des ravages en ce moment, signes cliniques, traitement, prophylaxie ; présenté par le Centre de santé « Fondation Centre Espoir » de Nylon, représenté par son Infirmière Madame Angeline TCHOUFON Tél. : (237) 77 45 58 57, distribution des dépliants d’informations sur le choléra

    au cours des échanges avec les élèves, de nombreux problèmes ont été décelés et à travers les personnes ressources invitées par LUCOVIFA, certaines préoccupations ont eu des solutions efficientes, d’autres ont été prises en comptes et désormais suivies par l’Association.
    C’est ainsi que, LUCOVIFA dans le but de se rapprocher permanemment de ce public, à distribué des dépliants d’informations utiles telles que :
    - Sa ligne SOS qui fonctionne 24h/24 au numéro : +237 33 18 21 23 pour des cas de violences avérées ou détectées.
    - Sa boîte à pharmacie pour le premier secours en cas de coups et blessures.

    Posté par LUCOVIFA, 21 février 2011 à 19:33 | | Répondre
  • Jamsin

    I’m really loving the information here. Youve got some mad skill here, man. I just hope that you dont lose your style because youre certainly one of the coolest bloggers out there. Please keep it up simply because the internet needs someone like you spreading the word.

    Posté par Dissertation, 15 mars 2011 à 07:55 | | Répondre
  • LIEN UTILE

    suivez ce lien pour d'autres activités

    Posté par lucovifa, 23 mars 2011 à 19:38 | | Répondre
  • Autres Activités LUCOVIFA

    suivez ce lien pour plus de connaissance des activités LUCOVIFA

    http://lesassos.com/sn/index.php?signup_referer=LUCOVIFA

    Posté par lucovifa, 13 avril 2011 à 20:20 | | Répondre
  • activité lucovifa

    suivez ce lien

    JOURNEE D'ECHANGE ET DE REFLEXION

    Posté par LUCOVIFA, 19 avril 2011 à 21:36 | | Répondre
  • activité lucovifa

    activité lucovifa
    JOURNEE D'ECHANGE ET DE REFLEXION

    Posté par lucovifa, 19 avril 2011 à 21:39 | | Répondre
  • Activité lucovifa

    activité lucovifa
    JOURNEE D'ECHANGE ET DE REFLEXION

    Posté par lucovifa, 19 avril 2011 à 21:43 | | Répondre
  • INVITATION LUCOVIFA

    LUCOVIFA, étant un havre d'Amour et d'affection fraternelle surtout au moment critique que traversent les victimes de violences, s'est créee un Cadre propice pour méditer sur des pensées enrichissantes ou des idées nouvelles salvatrices, en plus de ses oeuvres de reconfort et d'espoir.

    * Les Actions de LUCOVIFA se révèlent utiles pour la vie quotidienne de la Femme, et surtout de la Femme sans Soutien.

    - Vous aimeriez apprendre davantage au sujet de LUCOVIFA:
    Composez tout de suite un ces numéros: (+237) 75.09.37.85 ou 33.18.21.23 ou 99.63.46.69
    ou encore alertez nous par écrit au : associationlucovifa@ymail.com

    ** IMPLIQUEZ-VOUS!!!
    - Rencontrez les membres, essayez de comprendre pourquoi

    - Plus vous vous impliquez dans les Activités de LUCOVIFA, plus vous offrez de chances à ses bénéficiaires de se restaurer;

    - Afin de donner une orientation cohérente à nos réalisations, nous oeuvrons au quotidien pour que nos Objectifs concordent avec nos Valeurs.

    Posté par lucovifa, 05 mai 2011 à 19:59 | | Répondre
  • Journée Internationale de la Veuve

    L'AFRIQUE - LA VEUVE ET LES RITES

    le 23 juin prochain est reconnu comme Journée Internationale de la Veuve; cette Journée nous permet de marquer un temps d'arrêt sur la situation critique que traversent les veuves à cause de certains rites ancrés en Afrique.

    Afin de souligner positivement cette Journée mémorable, LUCOVIFA a programmé une rencontre de causerie - débat avec les associations inter tribales de l'Ouest à Douala du 20 au 23 juin.

    *objectifs:
    - Réflexion sur les pratiques coutumières à risque liées au veuvage, pouvant entraver la vie normale de la veuve

    - Tenter d'y remédier en proposant d'autres pistes d'atténuations; pour exemple "le lavage de la veuve".

    *Résultat attendu:
    Au moins 50% des Responsables des tribus concernés doivent méditer sur la révision de ces pratiques à risque.

    VENEZ NOMBREUX, LES VICTIMES INTERVIENDRONT!!!

    Posté par LUCOVIFA, 10 juin 2011 à 13:58 | | Répondre
  • ACTION LUCOVIFA

    SUIVEZ CE LIEN
    http://www.femmelucovifa.blogspot.com

    Posté par lucovifa, 13 septembre 2011 à 19:21 | | Répondre
Nouveau commentaire